La télémédecine

Offre de soins
Le développement de la télémédecine est un engagement du Pacte Territoire Santé et de la stratégie nationale de santé. C'est une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication.
La nette augmentation des patients souffrants de maladies chroniques, l'inégale répartition des professionnels de santé sur le territoire et, par conséquent, l'inégalité d'accès aux soins et la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire à rendu nécessaire la mise en œuvre de nouveaux modes de coopération entre établissements de santé. La télémédecine est en tête de ces nouveaux dispositifs.

Les phases de déploiement du projet de télémédecine du Centre Hospitalier de Béziers

Le Centre Hospitalier de Béziers (CHB) s'est engagé, dès 2012, dans l'expérimentation de la télémédecine, avec la mise en place de télé-consultations de pré-anesthésie avec l'Unité Sanitaire (ex. Unité de Consultations et de Soins Ambulatoires) du Centre Pénitencier de Béziers. Dans le même temps, le service de cardiologie a mis en place une télésurveillance, pour le suivi de l'implantation de défibrillateurs, stimulateurs ou pacemaker chez ses patients.

En 2014, suite à un partenariat avec le Pays Haut Languedoc et Vignobles (PHLV), le CHB s'est engagé dans un vaste programme de développement d'activités de consultations à distance. Cela a débuté par de la télé-psychiatrie entre Béziers et les patients suivis sur les hauts cantons, à Saint Pons de Thomières. Il s'agissait d'assurer le suivi plus rapide d'un nouveau protocole médicamenteux. Avec la réussite de ce premier projet, le dispositif de télémédecine du CHB s'est étoffé. Il a pour but d'améliorer l'accès aux soins en structure médico-sociale à l'ensemble de la population de l'Ouest-Hérault.

En novembre 2016, plusieurs spécialités telles que la dermatologie, le maxillo-facial, la géronto-psychiatrie, la prise en charge des plaies vasculaires complexes, l'endocrino-diabétologie, les soins palliatifs et la pré-anesthésie ont rejoint la télépsychiatrie pour proposer du temps médical de télé-consultations ou de télé-expertise aux établissements médico-sociaux du PHLV (EHPAD et MSP) ayant adhéré au projet.

En parallèle, toujours en 2016, le service de neurologie du CHB a intégré la plate-forme de TéléAVC permettant d'obtenir l'avis du centre expert de Montpellier, afin de proposer une prise en charge du patient plus efficiente et dans les meilleurs délais.

Les évolutions attendues

Le Centre Hospitalier de Béziers (CHB), souhaite étendre son projet de télémédecine à d'autres types d'établissements de soins ou d'hébergement pour enfants, personnes handicapées, personnes en exclusion sociale du territoire. Et un projet de télé-urgence va venir renforcer le dispositif de télémédecine actif au sein des établissements membres du GHT Ouest-Hérault.

 


 

L'acte de télémédecine constitue un acte médical à part entière, quant à son indication et à sa qualité. Il n'en est pas une forme dégradée. Selon le décret 2010-1229 du 19/10/2010, 5 actes relèvent de télémédecine.

  1. Télé-consultation : un professionnel médical donne une consultation, à distance, à un patient.
  2. Télé-expertise : un professionnel médical sollicite, à distance, l'avis d'un ou de plusieurs autres professionnels médicaux.
  3. Télé-surveillance médicale : un professionnel médical interprète, à distance, les données nécessaires au suivi médical d'un patient.
  4. Télé-assistance médicale : un professionnel médical assiste, à distance, un autre professionnel de santé au cours de la réalisation d'un acte.
  5. Réponse médicale : elle est apportée dans le cadre de la régulation médicale.